permission


permission

permission [ pɛrmisjɔ̃ ] n. f.
• 1404; par la Dieu permission « par la volonté de Dieu » 1180; lat. permissio
1Action de permettre; son résultat. autorisation. Demander, obtenir, donner la permission de faire qqch. acquiescement, consentement. Agir avec, sans la permission de qqn. approbation. Fam. Avoir la permission de minuit, de sortir jusqu'à minuit. — Avec votre permission (formule de politesse) :si vous le permettez (cf. Sauf votre respect). Dr. Permission de voirie, de stationnement.
2(1836) Congé accordé à un militaire (abrév. fam.perm(e) [ pɛrm ] ). Soldat en permission. permissionnaire. Le « restaurant où j'avais dîné avec Saint-Loup, un soir de perme » (Proust). Par ext. Détenu en permission.
Par ext. Temps de ce congé. Se marier pendant sa permission.
Titre de permission. Le sous-officier remplit « une permission restée en blanc » (Courteline).
⊗ CONTR. 1. Défense, empêchement, interdiction.

permission nom féminin (latin permissio, -onis) Action de permettre, acte par lequel on permet à quelqu'un de faire ce qu'il a demandé : Solliciter une permission. Autorisation d'absence, de sortie pour une durée limitée accordée à certains malades, certains prisonniers, etc. (Abréviation familière : perm.) Autorisation d'absence d'une durée égale ou supérieure à vingt-quatre heures. (Au-delà de trente jours, la permission prend le nom de « congé ».) ● permission (expressions) nom féminin (latin permissio, -onis) Avec votre permission, formule de politesse servant à adoucir ce qu'on va dire ou faire. Permission d'occupation du domaine, autorisation, délivrée par l'Administration à un particulier, en vue d'une occupation privative du domaine public non conforme à sa destination normale, mais dans l'intérêt de l'usage public. (On distingue les permissions de voirie et les permis de stationnement, qui font l'objet d'une redevance.) ● permission (synonymes) nom féminin (latin permissio, -onis) Action de permettre, acte par lequel on permet à quelqu'un...
Synonymes :
- agrément
- faculté
- liberté
Contraires :
- défense
Avec votre permission
Synonymes :

permission
n. f.
d1./d Action de permettre; son résultat. Demander, accorder une permission.
d2./d Congé accordé à un militaire.
Temps de ce congé.
Titre qui l'atteste.
|| (Afr. subsah., Madag.) Autorisation d'absence, congé donné à un civil. Avoir, demander la permission.

⇒PERMISSION, subst. fém.
A. —1. Action de permettre quelque chose; résultat de cette action. Synon. autorisation. Demander la permission à qqn; se passer d'une permission; solliciter une permission; agir sans permission; avoir permission de. Il me demanda la permission d'amener un ami. Deux jours après, ils arrivèrent (KARR, Sous tilleuls, 1832, p.189). Est-ce que le petit jeune homme a la permission de sortir après le dîner? On ne l'envoie pas au lit quand il a fini son dessert? (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p.264):
1. ... devinant le drame qui la bouleversait, le docteur Malland avait écouté sa visiteuse sans l'interrompre; puis s'était incliné: Mme Villars pourrait voir son beau-frère quand elle le désirerait. Une telle permission allait à l'encontre du règlement de l'hôpital, et M. Malland risquait gros à l'accorder.
ARLAND, Ordre, 1929, p.282.
Permission de minuit, de x heures. Autorisation de sortir, de s'absenter jusqu'à x heures. Je me suis permis de le retenir à dîner, madame. Il a la permission de dix heures (ZOLA, Page amour, 1878, p.1035). Il ne peut pas (...). Il n'a que la permission de minuit. Il faut qu'il rentre se coucher, comme un enfant bien obéissant, bien sage (PROUST, Sodome, 1922, p.965). Prétextant une séance de charité à Belleville, j'extorquai à ma mère une permission de minuit, et vingt francs (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p.241).
Loc. [Utilisée en précaution oratoire pour s'excuser d'un acte ou de paroles qui pourraient paraître déplacés] Avec votre permission; sauf votre permission (vieilli). C'est que, voyez-vous, mon capitaine, depuis que ce pauvre Rack s'est perdu, je me suis aperçu, avec votre permission, s'il vous plaît, qu'il vous manquait quelque chose (HUGO, Bug-Jargal, 1826, p.9). Et je vivais! Ah! Ah! Seigneur Sérapion, En ces beaux siècles, sauf votre permission, Si pleins d'écroulements et de clameurs de guerre (LECONTE DE LISLE, Poèmes barb., 1878, p.273). V. avec ex. 19.
2. Absence autorisée d'une durée limitée accordée à un militaire. Avoir quelques jours de permission; aller, partir, venir en permission; rentrer de permission; titre de permission. Ceux qui retournent au front, ont droit à une permission de trois jours (BENJAMIN, Gaspard, 1915, p.120). Puis la guerre est venue, et en neuf mois, je n'ai vu Gillou que trois fois, au cours de permissions. Cependant je l'aimais de plus en plus: les magies de l'absence (MONTHERL., Fils personne, 1943, I, 4, p.285):
2. Les autorisations d'absence sont données aux militaires sous forme de permissions ou de congés. Les permissions sont des autorisations d'absence inférieure ou égale à trente jours.
LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p.115.
P. méton. Temps, durée de cette absence autorisée. Quand tu es parti soldat, je comptais les jours, et c'est pour te plaire que j'ai appris à coudre, pour qu'à chaque permission tu me voies dans une robe nouvelle (PAGNOL, Marius, 1931, II, 6, p.148). Pendant leur permission, les militaires (...) liés par contrat perçoivent leur prime d'alimentation (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p.209).
B.P. méton. Pièce officielle attestant une autorisation. Être muni d'une permission; faire timbrer sa permission. Les deux membres du conseil de la compagnie des Indes et le secrétaire général (...) pouvaient traverser la ligne des sentinelles, sans aucune passe ou permission de qui que ce soit (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.2, 1823, p.167). Il en est de même de celui qui pêche en vertu d'une permission non revêtue du visa du même agent (Code pêche fluv., 1875, p.89). Commandez Croquebol, reprit le sous-officier qui remplit aussitôt au nom de Croquebol une permission restée en blanc (COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, 1re part., V, p.51).
ADMIN. Synon. de autorisation. La femme peut, avec l'autorisation de son mari, ou, sur son refus, avec permission de justice, donner ses biens dotaux pour l'établissement des enfans qu'elle aurait d'un mariage antérieur (Code civil, 1804, art. 1555, p.287). [L'impôt] agit encore à la manière des amendes, en punissant certaines productions et certaines consommations. Tous les impôts qui portent sur l'industrie, comme les patentes ou permissions d'exercer une industrie, sont dans ce cas-là (SAY, Écon. pol., 1832, p.516). Pour entreprendre tel ou tel métier, créer telle ou telle industrie, ouvrir telle ou telle boutique, il ne sera plus besoin ni d'une permission corporative, ni d'une autorisation gouvernementale. Les corporations elles-mêmes cesseront d'exister (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p.45).
Vieilli. Permission de bâtir. Synon. permis de construire. Le préfet (...) sur l'avis des ingénieurs des Ponts et Chaussées, fait délivrer par ses bureaux, l'alignement et la permission de bâtir aux riverains des routes nationales et départementales (BARADAT, Organ. préfect., 1907, p.235).
Permission de voirie. ,,Autorisation de stationnement ou de dépôt temporaire sur la voie publique, sur les rivières, ports et quais fluviaux et autres lieux publics`` (Admin. 1972). Permissions de voirie: inutile longueur des procédures (CHARDON, Trav. publ., 1904, p.125).
REM. Perme, subst. fém., pop., synon. (supra A 2). Une perme de vingt-quatre heures. Les permes? (...) Je les ai là, dans ma profonde (...) avec les billets, j'ai rangé tout ça dans mon porte-biffetons (VIALAR, Morts viv., 1947, p.113). Je suis en perme, explique Fred. J'ai d'abord été voir Marcel. Il a voulu m'accompagner chez toi (H. BAZIN, Mort pt cheval, 1949, p.144).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1292 par la permission de Deu (Acte, in Not. et Ext. ds Mss de la B.N., XXVIII, 228 ds BARB. Misc. II, 3); 2. 1404 «autorisation de dire, faire quelque chose» (Ord., XII, 121 ds GDF. Compl.); 1636 avec votre permission (MONET), 1674 abuser de la permission (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, 5 janv., éd. M. Monmerqué, III, p.353); 3. 1842 «congé accordé à un militaire» (Ac. Compl., s.v. permissionnaire). Empr. au lat. permissio «permission, concession». Fréq. abs. littér.:1876. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 3343, b) 2730; XXes.: a) 2155, b) 2365. Bbg. CHAUTARD Vie étrange Argot 1931, p.660.

permission [pɛʀmisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1404; par la Dieu permission « par la volonté de Dieu », 1180; lat. permissio, rad. permittere. → Permettre.
1 Fait de permettre (qqch.); acte, parole qui autorise. Autorisation. || La permission de qqch. || Avoir la permission de… || Permission accordée, donnée par qqn. || Demander, solliciter la permission de faire qqch. (→ Augurer, cit. 9; féliciter, cit. 2). || Extorquer (cit. 3) une permission. Acquiescement, consentement. || Agir avec, sans la permission de qqn. Approbation. || Donnez-nous la permission d'allumer du feu. Droit, liberté (→ Broche, cit. 1).Vx. || Donner, porter permission. Licence.Écoliers qui ont la permission d'aller s'amuser ( Campos, congé). || Invalide qui a obtenu de l'hospice (cit. 2) sa permission de sortir. Exeat.
1 Il partit pour Paris, afin de demander au roi la permission de tenir en règle l'abbaye de la Trappe.
Chateaubriand, Vie de Rancé, p. 93.
2 (…) à chacun il avait été rappelé par l'autorité diocésaine que la permission de dire la messe dans la chapelle privée du château avait été retirée (…)
F. Mauriac, le Sagouin, p. 25.
(1636). || Avec votre permission, formule de politesse usitée en manière de précaution oratoire. Permettre (si vous le permettez). || Avec votre permission, je dirai que c'est un crétin (cf. Sauf votre respect).Ellipt. || Permission ? : vous permettez ?
3 (…) mais je leur demande, avec leur permission, sur quoi ils fondent cette belle maxime.
Molière, Tartuffe, Préface.
3.1 (…) puis elle (Liliane) dit en allumant une cigarette : — Permission (…) et alors vous la pipelette ? Je suis la petite Lili du Monsieur bien mis.
M. Aymé, Maison basse, p. 143.
Dr. || Permission de construire. Permis. (Par oppos. à concession). || Permission d'occupation du domaine public (permission de voirie, de stationnement).
Fig. || Abuser (cit. 3) de la permission : dépasser les bornes, les limites permises (en quoi que ce soit).
2 (1836). Congé accordé à un militaire. (fam.) 1. Perm, perme (→ ci-dessous, cit. 4). || Permission de convalescence, de détente. || Permission de minuit. || Permission exceptionnelle (à l'occasion d'un mariage, d'une naissance, d'un décès, à titre de récompense).Permission agricole, accordée aux agriculteurs à l'époque des moissons. || Permission libérable. || Soldat qui a quinze jours de permission (→ Malhabile, cit. 2), qui part, qui est en permission. Permissionnaire (→ Malotru, cit. 2; mortel, cit. 7). || Le quartier est consigné, toutes les permissions sont supprimées.Par ext. Temps de ce congé. || Se marier pendant sa permission.
4 (…) la nouvelle bousculade des embusqués arrachant leurs pardessus aux chasseurs du restaurant où j'avais dîné avec Saint-Loup un soir de perme (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XIV, p. 55.
5 Mais laisse-moi te conter ce qui m'est arrivé lors de ma dernière permission, la seconde (…) La première, celle de fin de convalescence, je l'avais passée dans la Charente-Inférieure (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XV, XV, p. 185.
6 (…) un fils m'était né, très exactement le 11, c'est-à-dire quatre jours auparavant. C'était là un de ces motifs majeurs pour lesquels on délivrait d'office une permission exceptionnelle.
G. Duhamel, la Pesée des âmes, X.
Titre de permission, et, ellipt, permission. || Faire timbrer, viser sa permission.
7 Voici également deux permissions, de 24 heures chacune, et comptant de demain au réveil, l'une à votre nom, l'autre au nom… — Ah ! oui, au fait, qui décidez-vous d'emmener ? (…) — Commandez Croquebol, reprit le sous-officier qui remplit aussitôt au nom de Croquebol une permission restée en blanc (…)
Courteline, le Train de 8 h 47, I, V.
3 Franç. d'Afrique. Autorisation d'absence (au travail).
CONTR. Défense, empêchement, interdiction.
DÉR. 1. Perm, permissif, permissionnaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • permission — per‧mis‧sion [pəˈmɪʆn ǁ pər ] noun [countable, uncountable] when someone is officially told that they are allowed to do something: permission to do something • The Board denied the company permission to build the pipeline. • The officer approved …   Financial and business terms

  • permission — Permission. s. f. Pouvoir, liberté, licence de faire, de dire &c. Il a une permission du Roy pour telle chose. il faut avoir, il faut obtenir la permission de l Evesque, cela ne se peut sans permission. on luy a donné permission de.... le Roy luy …   Dictionnaire de l'Académie française

  • permission — I noun acquiescence, allowance, approval, assent, authority, authorization, blessing, concurrence, consent, copia, countenance, facultas, formal consent, full authority, grace, leave, license, potestas, sanction, tolerance, visa associated… …   Law dictionary

  • Permission — may be: * Permission (philosophy), ethical conceptLaw: * Planning permission, British property status * Intellectual property: ** Historical Permission Notice and Disclaimer ** Permission cultureCreative works: * La Permission , novel *… …   Wikipedia

  • permission — permission, leave, sufferance denote the sanction which enables one to do something that requires the consent of those in authority. Permission is the ordinary term except in some conventional phrases; it commonly implies the power or authority… …   New Dictionary of Synonyms

  • Permission — Per*mis sion, n. [L. permissio: cf. F. permission. See {Permit}.] The act of permitting or allowing; formal consent; authorization; leave; license or liberty granted. [1913 Webster] High permission of all ruling Heaven. Milton. [1913 Webster] You …   The Collaborative International Dictionary of English

  • permission — et congé, Permissus, huius permissus, Permissio, Concessus, huius concessus. Permission de dire ou de faire ce qu on veut, sans en estre reprins ne puni, Licentia. Permission et puissance de pouvoir user des chevaux destinez aux postes publiques …   Thresor de la langue françoyse

  • permission — [pər mish′ən] n. [ME < MFr < L permissio < pp. of permittere] the act of permitting; esp., formal consent; leave; license [permission to go] …   English World dictionary

  • Permission — Permission,die:⇨Erlaubnis(1) …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • permission — (n.) early 15c., from L. permissionem (nom. permissio), noun of action from pp. stem of permittere (see PERMIT (Cf. permit) (v.)) …   Etymology dictionary